LES 10 PRINCIPES DE LA NUTRITION PAR EC SYNKOWSKI

Des principes simples.

EC SYNKOWSKI, ancienne formatrice au Seminar Staff s’est depuis longtemps reconvertie dans le domaine de la nutrition. Forte de son expérience dans le domaine de la biologie, la biochimie et la génétique, elle offre une approche simple de l’alimentation.

ALLOUT vous partage aujourd’hui 5 de ses 10 principes simples.

Le but de cette démarche est d’offrir un premier cadre pour vous permettre d’appréhender la question épineuse de la nutrition.

1. La quantité de nourriture (en calories) détermine votre poids.

Ceci n’est que le premier des dix principes, il n’y a pas qu’un seul facteur contrôlant la nutrition. Il n’est pas obligatoire de compter ses calories pour avoir une bonne alimentation, d’autant qu’il s’agit d’une discipline difficile à conserver sur le long terme. Néanmoins il est important de conserver à l’esprit l’existence de ce mécanisme.

2. La répartition de nourriture (en macro nutriments) détermine votre composition corporelle.

Il existe une relation mathématique entre les macro nutriments et les calories, comme un échange de monnaie. Pour une quantité de macro nutriments correspond une quantité de calories.
Cependant, toutes les calories ne se valent pas. 2000 calories de lipides (soit environ 222g de lipides) on un effet différent de 200g de protéines (soit 500g de protéines). Votre corps a besoin de différentes quantité de macro nutriments en fonction de votre génétique, votre activité, votre composition corporelle, vos objectifs et vos derniers repas.
Voila pourquoi la répartition des nutriments peut permettre de mieux contrôler la perte de graisse (pas de poids) et la performance.

3. Le timing des repas n’importe que lorsque cela impact la qualité de votre alimentation.

Gérer le timing de vos repas peut être un formidable outil pour gérer la quantité de nourriture que vous mangez chaque jour. C’est la cas par exemple du jeune intermittent dans lequel on restreint la durée des périodes de la journée pendant lesquels on s’autorise à s’alimenter ce qui peut faire diminuer la quantité des aliments consommés. Si cela améliore votre composition physique alors la magie opère et vous vous alimentez plus proche de votre ratio calorie/macro nutriments.

De la même manière, certaines personnes peuvent avoir du succès en consommant un shaker protéiné après l’entraînement pour avoir une meilleure régularité dans leur apport en protéine. Ainsi le timing permet ici de manger plus aisément la bonne quantité de protéines.

Mais rappelez vous la qualité des aliments importe avant tout, ne mettez pas la charrue avant les boeufs.

4. La qualité de la nourriture (en fonction de sa densité en micro nutriments) détermine votre santé.

Pour simplifier la nutrition, la quantité d’aliments que vous consommer se reflète dans votre poids, la qualité dans votre santé. Les cultures non implantées par les maladies chroniques et riches en centenaires consomment beaucoup d’aliments complets, non transformes (de haute qualité). En consommant les bonnes quantités de ces aliments vous faites d’une pierre deux coups en gérant votre poids et votre santé sur le long terme.

5. Il ne s’agit jamais que d’une chose.

Ce principe résume les quatre précédents:

  1. L’apport calorique influe sur votre poids.
  2. La répartition de ces calories influe sur votre composition corporelle.
  3. Consommer ces aliments de bonne qualité dans les bonnes quantités importe plus que le timing de vos repas.
  4. Un bon apport de 13 vitamines et 15 minéraux est important pour optimiser votre santé.

Nous ne pouvons apprendre correctement qu’une chose à la fois. Mais il convient parfois de prendre du recul pour voir comment un élément nouveau s’intègre dans la vue d’ensemble.

Si vous désirez en savoir plus sur EC, écoutez son TED Talk. 

Partager cet article :

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.