Les Games se dotent d’un conseil consultatif.

Comme annoncé récemment par Eric Roza, l’organisation des Games vient de se doter d’un conseil consultatif d’athlètes. Composé de 4 membres, exemple de parité et de diversité, ce conseil aura pour rôle de partager leurs opinions sur des questions telles que le judging, le scoring et la lutte contre le dopage. C’est parti pour une présentation succincte.

Annie Thorisdottir.

La doyenne des filles de Thor, owner de CrossFit® Reykjavik, couronnée à deux reprises « femme la plus fit du monde » pourra partager son expérience du haut de ses 11 participations aux différentes phases des Games.

Meredith Root.

Moins connue du grand public, celle qui a fini 30ème de l’édition 2018 des Games après 4 apparitions au Regionals, pourra laisser parler son expertise dans l’ ingénierie biologique et le domaine du coaching, profession qu’elle exerce depuis 5 ans.

Neil Maddox.

Ce vétéran qui totalise 8 participations aux Games saura exploiter une expérience de deux décennies dans la préparation physique. Et cerise sur le gateau c’est un ami des bêtes, notamment des American staffs qui peuplent ses réseaux sociaux.

James Hobart.

Inutile de présenter celui qui fut des années durant le comparse de Rich Froning himself aussi bien à l’entraînement qu’au sein de l’Equipe de CrossFit® Mayhem.
Non content d’être un athlète et un coach émérite, James est également juriste, collaborateur de Austin Malleolo au sein de sa programmation « HAM plan ».

Pour reprendre les propos de Justin Bergh, le Manager Général des CrossFit® Games, « les Games sont devenus un énorme écosystème impliquant des centaines d’athlètes, de juges et de partenaires. (…) cela permettra à notre sport d’atteindre de nouveaux sommets ».

Sources: www.CrossFitGames.com

Partager cet article :

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.