Marseille Throwdown, récap du jour 2!

Après une entrée en matière d’anthologie vendredi soir, la compétition se lance pour de bon ce samedi et fait vibrer le floor du Dôme de Marseille. Exit, le odd object carry et autres free standing handstand push ups, place à un test de fitness plus vaste et à une fête toujours plus belle.

La programmation du jour 2: chipper, complex lourd et couplet massacreur.

La deuxième journée de compétition aura offert une belle variété d’exercices et de stimulations aux gladiateurs des MT 2022. C’est sur pas moins de trois épreuves, ramassées chacune sur une demi journée que les quelques 600 compétiteurs présents aux Marseilles Throwdown se seront affrontés aujourd’hui. Menée d’une main de mettre avec une très solide gestion du temps, la compétition à offert aux 3000 spectateurs du Dôme un show mémorable.

Le chipper: rien ne sert de courir.

Burpees over thew worm synchro en équipe, wall ball shots en individuels, heavy double unders, ergomètres, box jumps over et autre shoulder to overheads, voici le challenge qui a été brillamment relevé par nos athlètes aujourd’hui. Clef de la réussite, savoir éviter de partir trop fort, pour monter en puissance tout le long des 16 minutes de cet amrap. Les plus fins stratège à l’issu de ce wod chez les équipes, les MARCS. Athlètes des Games (Julie et Lucas) ou des semi finals (Eliott Genin) ils ont su trouver leur rythme et faire la différence sur cette épreuve. Les WAATH FIT CLUB ont aussi brillé et imposé leur domination sur la catégorie Team Elite Hommes. Chez les individuels hommes, malgré la victoire d’Alexandre Pinsolle, c’est le créateur du Pirate Programme, Pierre Macon qui aura fait la plus forte impression sur le dancefloor en étant l’un des rares athlètes à caresser l’espoir vain de compléter deux tours de ce chipper. Chez les femmes, au prix d’une bataille acharnée, c’est Metty Grénéron qui s’impose. Celle qui se décrit elle-même souvent comme une partisane du » ALLOUT et si ça pète tant pis » à su se comporter en fine stratège. Sur les wall balls ainsi que sur le deuxième tour de box jumps over, elle aura su gérer son avance relative sur ses poursuivantes et ainsi consolider sa place de leader au général.

Le complex Marcus, Marie Robin fait le show.

Choisi hier par les athlètes eux-mêmes au travers d’un vote façon « Squid Game » ce complex composé d’un Clean, d’un front squat et d’un jerk a permis à la foule de vibrer aux rythme des clangs et des bangs des barre chutant au sol. Une nouvelle fois, le système de scoring de la team TACO aura offert une très belles lisibilité de l’événement notamment chez les élites. Chez les Team Elites Hommes, le WAATH FIT CLUB aura une nouvelle fois fait une belle demonstration de force. David et Orlan en allant chercher 145 kilos chacun aurons bien compensé la relative faiblesse de Michael Wach et c’est tout de même très honorables 127,5kg. Chez les Team Elites Mixtes ce sont à nouveaux les MARCS qui auront su tirer leur épingle du jeu avec un Lucas Heuze qui retrouve une épaule, entamée lors du Strength In Depth, en plein état de fonctionnement. Chez les hommes, one retiendra bien entendu la première place d’ Alexandre Pinsole et son extra barre à 155 kilos. Mais c’est surtout la très belle performance de Romain Fellonneau qui aura retenu l’attention de connaisseurs. En effet, avec une barre de départ à 130 kilos et un très beau jeté à 142,5kg, le membre de la BSPP aura démontré sa volonté de se débarrasser de ses dernières faiblesses. Chez les femmes, c’est enfin Marie Robin impose sa maestria sur l’haltérophilie olympique. Avec une barre à 110 elle surclasse purement et simplement la catégorie.

Un couplet grippy, le rope climb en juge de paix.

Dernier wod de la journée, cette combinaison de montée de corde (legless ou non en fonction des catégories) et de dumbbells hang snatches aura mis à mal le grip de nos athlètes. Chez les teams, le grip  aura été plus facile à gérer que pour les individuels et ce sont les équipes les plus à l’aide au monté de corde qui sortiront le mieux leur épingle du jeu. Bien que toujours en tête le WAATH FIT CLUB sera cette fois ci bien talonné par le team WARZONE et WOLF OF PERSEE emmenée par Yann Philibert, Hugo et Teddy Bourgeois (team gros pecs et mollets furtifs ^^). Dans les équipes mixtes, c’est le team GIBBS PROGRAM qui aura réussi, grâce à une judicieuse stratégie mettant en avant les talents de Marie Anne Lignières au rope climb, à bousculer les MARCS un peu trop accoutumés aux events wins. En élites hommes c’est Benjamin Barbier, plus habitué aux compétitions en équipes qui prend ses marques et l’emporte face à une solide concurrence. Quant aux féminines, c’est Marie Robin qui enfonce le clou avec une ultime première place pour clôturer cette deuxième journée à un rythme effréné.

Le cas Justine Firly ou la course au HEAT 1.

La rédaction de ALLOUT tenait à souligner l’exploit réalisé aujourd’hui par Justine Firly. Athlète de CrossFit Serval, qui avait déjà impressionné au French Throwdown 2022, a fait honneur à son coach Alexandre Toumy. N’ayant pu se rendre au premier jour de la compétition, elle a obtenu l’autorisation de s’aligner sur le floor pour le week-end de compétition. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle aura fait honneur à ce « privilège ». En seulement 3 wods scorés, contre 4 pour ses opposantes, elle sera passé de la dernière à la 16ème position. Comment me direz-vous? En faisant preuve de générosité et en se livrant dans la bataille sans compter. Le résultat: elle attaquera la journée de demain avec les Heat des toutes meilleures athlètes de la compétition.

Le leaderboard à l’issue du jour 2:

Elites hommes: Alexandre Pinsolle 1er, Romain Fellonneau 2ème, Timothee Brique 3ème. Elites femmes: Metty Greneron 1er, Marie Robin 2ème, Jeromine Geroudet 3ème. Teams Elites hommes: Waath Fit Club 1er, Dark Zone 2ème, Crossliftor 3ème. Teams Elites femmes: Les Marcs 1er, Gibbs Program 2ème, LP Programming 3ème.

Demain, sous les disques en fonte la plage!

La suite de la fête se passera pour le traditionnel wod plage qui fait tout le charme de la compétition des MT on vous retrouve vite sur le live sur la chaîne YouTube des Marseille Throwdown. Elie Margerinhttps://youtube.com/playlist?list=PLU5rFfVc1B-VxZ9SJ6t6O3tkm82tAdSEp

Partager cet article :

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.