Plus de 110 owners réunis autour d’un appel organisé par Daniel Chaffey.

Agent de liaison pour CrossFit LLC en France et directeur du French Throwdown, Daniel Chaffey a organisé ce soir une réunion en ligne qui à rassemblé prêt d’un quart des owners de France.

Un point sur les démarches engagées.

En toute transparence, Daniel Chaffey a détaillé les démarches mises en oeuvre pour entrer en contact avec les pouvoirs publics, les élus locaux et certains interlocuteurs du ministère.
Malheureusement, face à l’ampleur de la crise sanitaire, beaucoup de ces initiatives sont pour l’instant restées lettres mortes. Cela n’est cependant pas une réelle surprise à l’heure où tout semble être orienté vers le traitements des symptômes mais pas des causes de cet épineux problème.

Un appel à la patience, l’échange et le pragmatisme.

Dans cette phase d’incertitudes les alternatives sont peu nombreuses, mais comme dit l’adage il faut « savoir raison garder ».
Comprendre les mécanismes d’aide mis en place, échanger avec les différents interlocuteurs avec lesquels les owners sont en contact, voilà le chemin privilégié lors de cet appel par la majorité des owners connectés et ce en dépit des frustrations.

La communauté des adhérents au centre de tous les échanges.

Points marquant de cette réunion de teneurs de salles affiliées, les adhérents, les membres, les athlètes était au centre des préoccupations.
Comment les remercier de leur soutien? comment leur apporter le meilleur service possible malgré la conjoncture?
Et la encore les owners ne sont pas avares d’idées, classes ZOOM repensées pour mettre l’action sur l’interactivité, prêt de matériel, programmations personnalisées, mesures commerciales diverses…
La palme revenant à CrossFit Lyon et sa construction de rig en bois à l’échelle quasi industrielle pour trouver une opportunité dans cette crise.
En tout état de cause, la nature très vraie des relations tissées dans les boxs et l’implication sans bornes des professionnels du secteur reste la plus belle des forces de notre secteur.

Qu’espérer pour la suite.

Le gouvernement est resté campé sur ses position quant à la réouverture des salles de sport. Quelle que soit l’évolution de la situation statistique concernant l’épidémie les salles de sport et le restaurants ne rouvriront pas prématurément. A tort ou à raison à ce stade qu’importe.
Mais il faut espérer le retour à des séances en extérieur courant décembre et dans le meilleur des mondes on réouverture courant janvier. Mais seul l’avenir nous le dira.
D’ici là, pour retrouver votre activité favorite au plus vite, #supportyourlocalbox.

 

Partager cet article :

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.