Qui sont les Français qualifiés pour les WZA ? (spécial team)

Temps de lecture : 4 minutes

Une galerie de beaux trios.

Hier, nous vous parlions des Français qualifiés en individuels pour la compétition qui se déroule sous les palmiers de Miami : les Wodapalooza. Pour l’édition 2023, les organisateurs ont voulu marquer le coup tant en individuels, comme on l’écrivait hier, que chez les équipes, avec des supers teams d’athlètes qui ont été annoncées.

On va pouvoir voir s’affronter de nombreux trios composés d’athlètes des Games : notre Vosgien préféré Willy Georges accompagné du Second Fittest Man in 2022 Roman Khrennikov et de l’Australien Jay Crouch pour la team “GOWOD”; le trio Sam Cournoyer, Tyler Christophel et Rich Froning pour “CrossFit Mayhem”; Pat Vellner, Brent Fikowski et Jeffrey Adler pour la team “Canadians PB&J”; la team “King B.K & Friends” (Tola Morakinyo, BK Gudmunsson et Khan Porter) ou encore les inégalables “Boyz” représentés par Travis Mayer, Noah Ohlsen et Chandler Smith pour ne citer qu’eux chez les hommes.

Les Teams Elites Femmes.

Le leaderboard promet d’être encore plus impressionnant chez les Team Élites Femmes. Pour ne citer que quelques unes des équipes présentes histoire de vous donner une idée :

– The Dottirs ft. Mob (Katrin Davidsdottir, Annie Thorisdottir, Mallory O’Brien)
– Team BPN (Laura Horvath, Jamie Simmonds, Gabriela Migala)
– Spacers Angels (Sara Sigmundsdottir, Emily Rolfe, Katelin Van Zyl)
– GOWOD Girls (Jacqueline Dahlstrom, Sola Sigurdadottir, Emma McQuaid)
– All American Girls (Brooke Wells, Amanda Barnhart, Kristi Eramo O’Connell)
– A.K.A. Humble Killers (Alex Gazan, Kari Pearce, Arielle Loewen)
Rien que ça, de quoi nous montrer du très très beau spectacle.

Un floor cocorico !

Mais ce qu’on retient aussi pour ces WZA édition 2023, ce sont les nombreux Français qui vont évoluer sur le floor américain.

Chez les Élites Femmes, on aura le plaisir de voir Metty Greneron, Alizée Andréani et Marie Robin qui forment l’équipe des “Frenchs Girls”. Avec une très belle première place lors des qualifications, on a hâte de voir ce qu’elles vont produire ensemble à Miami.

Du coté des Élites Hommes c’est l’équipe “La France du Générale De Gaulle” (composée de Yann Philibert, Jules Castor et Benjamin Barbier) qu’il faudra regarder. C’est un beau challenge qui les attends car ils auront fort à faire face à eux, comme on le citait plus haut, et ils l’ont bien compris : “nous sommes ravis maintenant qu’il y a une trentaine d’invités de marque de conviés. Ce sera hyper instructif de voir et mesurer la différence entre nous et ce “Real Madrid du CrossFit®”.

Pourtant rangés dans la case “athlète individuel” et avec quelques belles compétitions européennes chacun à leur actif (German Throwdown pour Jules Castor, Amsterdam Throwdown pour Benjamin Barbier et Madrid Challenger Series pour Yann Philibert), les trois compères ont voulu former une team après les Marseille Throwdown et de nombreuses autres compétitions où ils ont eu l’occasion de s’affronter les uns contre les autres.

Tout comme l’équipe des Frenchs Girls, ils n’ont pas beaucoup eu l’occasion de s’entrainer tout ensemble mais vont profiter des quelques jours avant la compétition pour peaufiner leur synchro, nous confiait Yann Philibert.

Le but en allant à Miami ? “Profiter de l’évènement, de l’émulation pour donner le meilleur de nous-même. Une petite pression quand même car beaucoup de gens nous ont soutenu et continuent de nous soutenir donc on n’a pas envie de les décevoir”.

Des Teams Rx Tricolores.

Il n’y a pas que chez les Élites que la France sera représentée. Pas moins de huit autres équipes vont faire le déplacement au pays de l’Oncle Sam :
Du côté des femmes RX, trois équipes sont qualifiées :
– Empanadas Squad (Mélody Andréani, Célia Gabbiani et Paula Leyes)
– Occi’team (Victoria Tasca, Estelle Hebrard et Eva Rodrigues)
– Resilience Skill (Alexia Carrer, Eva Mostaert, Marie Poustomis)

Chez les RX Hommes, nous verrons aussi trois équipes françaises :
– Beer Cheese and Hobbits (Rodolphe Grez, Loic Tiouane et Clément Touzelet)
– French Boys (Kevin Prisse, Luca Delteil et Djebryn Delwart)
– Suck my French level (Nicolas Habas, Jules Boudou et Kevin Gousseau)

Enfin, en intermédiaire homme, deux équipes évolueront sur le floor :
– French Boyzzz (Anthony Grondein, Arthus Froger et Christophe Bernard)
– Neither not fast not furious (Kevin Rantrua, Nicolas François et Théo Luquet)

Certains de nos Français sont des habitués de cette compétition, à l’image de Eva Mostaert qui avait déjà évolué sur le floor des WZA accompagné de Célia Gabbiani et de Marie Montagut en 2018. Elle qui avait pourtant décidé de ne pas participer aux WZA a finalement changé d’avis pour représenter la team Resilience Skill en 2023 aux cotés d’Alexia Carrer avec qui elle a gagné les French Throwdown 2022. Les deux femmes seront accompagné de Marie Poustomis pour compléter le trio.

Comme pour les trios masculins, leur objectif est clairement de profiter. Pour Eva Mostaert, “les Wodapalooza, c’est un mélange absolument unique de vibes à la fois compétition et vacances sous les palmiers”. L’équipe est consciente qu’elle ne part pas favorite lors de la compétition “quand on part sans prétention de podium comme nous, clairement on a une pression en moins ! Les qualifs étaient hardues et stressantes et on est déjà super fières d’avoir décroché notre place. Donc maintenant c’est du bonus et on va essayer de n’en tirer que du positif !”

Que la fête de WZA commence !

Les Français seront à suivre du Jeudi 12 au Dimanche 15 Janvier pour l’édition 2023 des Wodapalooza.
Le rendez-vous est pris, bon courage à nos équipes de Frenchies de la part de toute l’équipe Allout !

Article écrit par Jennifer Traband pour Allout.

Partager cet article :

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.