Rogue Invitational de Manon Angonèse au reste du field: récap du jour 1 et 2.

Les mots de André Houdet sur le parcours de Manon Angonèse:

Jour 1:

 » La première journée de Manon au Rogue Invitational est désormais derrière elle. Un premier event excitant qui, une fois annoncé, à sur allumé notre motivation! Manon et moi avons énormément travaillé sur sa course lors des 4-5 dernières semaines, pour l’amener à la competition dans la meilleure condition possible. Nous avons déjà vu des progrès dans ce que nous considérions comme une faiblesse. Manon s’est très bien comporté lors du WOD et à pu exprimer ses progrès nouvellement acquis. Nous continuerons à travailler sur son endurance grâce à la course lors de la saison à venir. Transformer cette 15ème place en top 5, voilà notre crédo.
Le travail, la préparation et l’exécution sont les seuls paramètres que nous pouvons contrôler. Manon continuera donc sur sa lancée!

Jour 2:

La seconde journée est maintenant terminée. Une belle journée avec des épreuves innovantes et des défis inédits à relever pour les athlètes. Manon pousse fort, elle apprend et démontre qu’elle appartient aux toutes meilleures athlètes de CrossFit dans le monde. La concurrence est rude et le combat féroce. Mais nous avons hate de faire face aux challenges que la troisième journée nous réserve. Certains WODs nous sont encore inconnus (tel que le log lift) et seront excitant pour les athlètes toujours en quête de tests.
Le progrès passe un état constant d’effort et de lutte acharnée-c’est l’état d’esprit! Jour 3, allons-y!

#noshortcut

Pour le reste du field:

Après une premier event surprise, annoncé sur la journée de jeudi, nous rentrons dans le vif de la compétition. Histoire de voir les traces laissées par le trail pimenté organisé par Rogue.

Une deuxième journée exceptionnelle :

Les 3 wods étant déjà annoncés on s’attendait a beaucoup de spectacle pour cette première vraie journée de compétition.
Jamais avares en surprise, les organisateurs nous avaient caché en plus un détail qui allait changer tout le premier wod. Pour les bar muscle up, exit la barre de traction conventionnelle, place à une énorme fat barre en bois! Voilà qui allait rendre toutes ses lettres de noblesse au muscle up tel que nous le voyons dans nos box affiliées, chaque rep étant un véritable exploit !!!

Chez les hommes: les ténors sont au rendez vous :

Bis repetita des CrossFit Games avec une grosse bataille Khrennikov/Medeiros pour la plus haute marche du podium. Nos deux canadiens: Vellner tout en panache et Adler pour arbitrer les débats. BKG quant à lui, brille de régularité. Il se fait plus présent sur le devant de la scène. Seul Garard semble en retrait, payant sur les wods 3 et 4 son relatif manque de force et de puissance au back squat et à l’écho bike.

Le niveau du champ reste néanmoins très serré et la troisième journée, synonyme de moving day, risque de bien porter son nom. La journée nous réservant deux évents beaucoup moins conventionnels et un troisième encore confidentiel.

Chez les femmes : Lawson confirme, la puissance règne.

Malgré deux derniers wods pas forcément à son avantage sur le papier, Emma Lawson fait plus que confirmer son talent. Elle fait preuve d’une grande polyvalence dans son fitness, malgré son tout jeune âge.
La puissance des grands gabarits aura régné sur cette journée, malgré les difficultés imposées sur la gym. Le classement, où l’on retrouve parmi les cinq premiers quatre grands et lourds gabarits, montre bien l’importance de cette aptitude sur cette journée. En parfait exemple, Horvath aura su parfaitement optimiser ce point fort, avec un magnifique back to back event wins d’une facilité déconcertante !
A voir si les cartes seront redistribuées lors de la troisième journée de compétition, à suivre…

Article par Thomas Farrugia avec l’aimable participation de André Houdet.

Partager cet article :

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.