Wodapalooza : qu’attendre de ce premier jour.

C’est un format de compétition réduit que nous propose les WZA avec seulement deux jours de compétition pour les individuels, laissant la part belle au spectacle puisque nombre d’entre eux enchaîneront avec les deux jours de compétition en team !
Rien ne laisse pour autant à penser que le test de fitness ne sera pas complet. C’est au minimum trois wods et quatre scores qui attendent demain nos athlètes.
Il n’y aura pas de round d’observation et les retards à l’allumage ne seront pas permis. Le premier wod à des allures de finale, mélangeant comme le dit très bien le programmateur Guido Trinidad  » skills, strength and stamina  » avec un classique 21/15/9 mais aux ingrédients très épicés.
Muscle up et squat ( back/front/overhead ) à un poids que grand nombre d’entre nous serait heureux de simplement pouvoir déracker !
La deuxième épreuve n’étant pas encore annoncée, venons en directement à la troisième qui sera composée de deux parties et donc logiquement deux scores. Un maître mot pour résumer celle ci : pain cave !!! Deux formats sprints, pas de mouvements techniques limitants, le but de cette épreuve sera simplement de voir qui est capable d’accepter et d’endurer la souffrance physique et mentale des poumons qui brûlent et de la lumière qui s’éteint doucement dans le regard. Il y a fort à parier que celui/celle qui l’emportera, aura oublié son prénom pendant quelques instants, après avoir franchi la ligne d’arrivée !!

Place maintenant au spectacle qui devrait être le maître mot de cette nouvelle édition des WZA qui s’annonce des plus passionnantes !

Thomas Farrugia pour ALLOUT

Partager cet article :

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.