Zoom sur les Frenchies aux CrossFit Games après le jour 1.

La journée de nos frenchies :

Une belle entrée en matière pour notre rookie Guillaume Briant !

On aurait pu craindre une entrée en matière difficile pour Guillaume avec la pression inhérente à l’événement combinée à la gestion de l’effort sur le vélo mais Guillaume aura plus que limité les dégâts sur ce wod en tirant avantage de son endurance gymnique.

Une suite pas facile non plus niveau gestion du stress pour le Rookie français, avec un wod à élimination directe couplé à des skills très poussé. Celui que l’on surnomme « La Brillance » aura encore été challengé, mais Guillaume est heureusement plutôt à l’aise naturellement sur ces modalités. Une élimination pour quelques centièmes le prive malheureusement d’une plus haute place au classement. Sur le wod 4, « Elevated Elizabeth », il est reste dans sa lancée et nous montre qu’il a bel et bien sa place dans le gratin mondial à l’issue de cette première journée en espérant une suite des plus prometteuses.

Une première journée à dépasser pour notre champion national.

Avec le wod 2 manquant au classement général et une première épreuve tout en maîtrise, dur de situer réellement l’état de force du champion. Comme il en a pris l’habitude, Willy sur une première épreuve longue, a pris un départ tout en gestion et effectué une remontada tout au long de l’épreuve avec un gros finish qui vient lui offrir une belle 8eme place. La suite sera un peu plus difficile avec un évent 3 très challengeant pour lui. Derrière ce qui sera, on l’espère, sa plus mauvaise épreuve, Willy semble avoir eu du mal à rentrer dans l’event 4. Cette variation du WOD benchmark Elizabeth proposait certes du barbell cycling où il est très à l’aise mais aussi des dips avec de la préfatigue, ce qui est encore très traumatisant pour son épaule  » fraîchement  » opérée. Un wod donc effectué dans une gestion de risque palpable, pour ne pas commettre d’impairs pour la suite de sa compétition.

Le reste de la francophonie pas en reste!

Enfin, côté francophone, on peut souligner la belle entrée en matière du québécois Jeffrey Adler avec des évents pourtant pas forcément en sa faveur.  Malgré sa légère contre performance sur l’évent 4, il peut espérer engranger beaucoup de points aujourd’hui et ainsi se replacer au plus haut du leaderboard.

Journée un peu plus difficile pour notre Danois préféré André Houdet avec deux premières épreuves un peu loin de son niveau de performance habituel. Mais, l’on sait que l’arrivée de sa petite fille à quelques heures de son depart a pu perturber les dernières semaines de sa préparation et sa mise en route dans la compétition. On en profite d’ailleurs pour le féliciter de nouveau ainsi que sa compagne Nathalie et on lui souhaite le meilleur pour la suite de sa compétition tant il le mérite.

 

Partager cet article :

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.